Ispahan dans la musique classique

Initiative inédite du Conseil Franco-Iranien (CFI) 

Avec Anousha Nazari, Jeyran Ghiaee et Setareh Sehatzadeh

C’est au cours du XIXe siècle qu’une fulgurante rencontre musicale a lieu entre l’Orient et l’Occident. D’une part, les compositeurs français s’imprègnent peu à peu de l’orientalisme littéraire, enchantés par cette saveur alors toute nouvelle. Ils puisent dans ces récits et leurs voyages de nouveaux motifs, poèmes et rythmes, qu’ils adaptent aux instruments qui leur sont déjà connus : la voix, le piano, et les instruments de l’orchestre. D’autre part, les compositeurs persans mettent à l’honneur leur propre héritage, louant la beauté de leurs villes, de leur littérature classique et de leurs amours.

Dans le cadre de la Semaine Culturelle d’Ispahan Anousha Nazari et Jeyran Ghiaee se proposent de faire (re-)découvrir ce melting-pot culturel lors d’un concert intimiste organisé au Musée Français de la Carte à Jouer. Elles nous entraîneront dans un voyage temporel et musical, puisant des morceaux pour piano et voix dans les musiques de chambre romantique européenne et classique persane qui ont découlé de ces rencontres interculturelles.

Au programme : de grands noms occidentaux – Fauré, Saint-Saëns – se mêlent aux orientaux Hossein – Baghcheban, Hananeh – pour une ballade romantique syncopée vantant les splendeurs de l’Iran, et tout particulièrement la délicatesse d’Ispahan.