Ispahan entre géométrie, structure et décoration

Initiative inédite du Conseil Franco-Iranien (CFI) 

Avec Mohammad Mansouri

La maîtrise de la géométrie et de savoir-faire constructifs uniques constituent sans doute les principales caractéristiques de l’architecture ira- nienne. Depuis plus de 1000 ans, la ville d’Ispahan a été l’un des principaux centres de développement et d’innovation architecturale en Iran. La Grande Mosquée d’Ispahan est à elle seule un véritable musée de l’évolution de l’architecture persane. Elle regorge d’éléments architecturaux singuliers et uniques. Les structures tridimensionnelles de ses élévations (karbandi et muqarnas) comme les ornementations bidimensionnelles de ses façades témoignent de l’âge d’or d’Ispahan, qui s’étend de l’époque seldjoukide au XIe siècle jusqu’à la fin du règne des Safavides au début du XVIIIe siècle.

Lumière sera mise sur le muqarnas, un élément de décor géométrique et tridimensionnel de l’architecture islamique. Les spécificités du muqarnas iranien, sa complexité géométrique et morphologique, son origine, sa fonction – suspen- due entre structure et décoration – ainsi que son évolution seront discutées à travers les nombreux exemples visibles à Ispahan.